Devant le divorce des parents, les enfants ne réagissent pas toujours de la même façon. Les enfants en bas âge sont souvent les plus touchés par la séparation de ces parents. Cependant, avec un soutien émotionnel, leurs réactions pourraient être différentes.

Pour un enfant de moins de cinq ans

Comme un tout-petit ne comprend pas encore ce qu’un divorce signifie, il ressent quand même que quelque chose ne tourne pas rond dans sa vie de famille. Selon Maître Meriem Ouadah, l’enfant se rend compte qu’un de ses parents est absent, mais il ne comprend pas la raison de cette absence. À ce stade, l’enfant ressent grandement le sentiment d’abandon.

Pour un enfant entre cinq et huit ans

Un enfant entre une tranche d’âge de cinq à huit ans commence à comprendre le concept du divorce. Il peut donc vivre un véritable deuil. D’un côté, il serait susceptible de s’en vouloir à lui-même. De l’autre côté, il risquerait d’être en colère après un de ses parents ou bien des deux. Selon un avocat à Saint-Étienne, les enfants dans cette tranche d’âge éprouvent la plupart du temps des difficultés dans leurs relations avec les autres.

L’appui émotionnel

Quelles que soient la cause ou les conséquences du divorce, lorsque les enfants bénéficient d’un soutien de la part de leur entourage, ils ont plus de chance de bien vivre la situation. S’ils ont des frères et sœurs plus âgés, ils pourront s’entraider. Selon l’avocat Saint-Étienne, ils peuvent trouver refuge auprès de leurs grands-parents, s’ils en ont encore.

 

Comments are closed.

copyright unblogable.org le mag de l'actualité 100% utile.